Les 7 règles d’or pour être un bon gestionnaire

Vous voulez démarrer une entreprise sur internet où vous en possédez déjà une ? Vous serez probablement intéressé par les 7 règles d’or de la gestion que je vous propose. Elles sont précises, utiles et surtout vraies. Je vous conseille de les prendre en note et de les relire une fois de temps en temps, pour voir si vous vous égarez.

Règle numéro 1 : se fixer des objectifs

En tant que gestionnaire, il est très important de se fixer des objectifs. Il vous faut vous fixer des objectifs à court, moyen et long terme. Vous devez inclure 2 variables dans vos objectifs : le temps et l’argent/unité/pourcentage (à votre choix). Par exemple, un objectif à long terme pourrait être d’augmenter les ventes de 20% au cours de la prochaine année. Sans objectif, vous ne pourrez jamais savoir si votre entreprise grandit, parce que vous ne connaîtrez jamais le pouls de votre entreprise.

Règle numéro 2 : la capacité

Avez-vous la capacité de gérer votre entreprise ? Croyez-vous avoir les connaissances nécessaires pour faire grandir encore plus votre entreprise ? Vous vous devez de vous recycler continuellement pour être à l’affut de toutes les dernières stratégies du marché pour continuer à faire grossir votre business. La meilleure chose à faire est de lire des ouvrages traitant de votre domaine quelques fois par années pour rester à jour.

Règle numéro 3 : faire la rétroaction

Tous bons gestionnaires doivent être capables de faire la rétroaction de son entreprise. La rétroaction c’est quoi ? En gros, c’est de se demander : a-t-on réussi l’objectif ou non ? Si la réponse est non, un bon gestionnaire doit-être capable d’énumérer les causes qui ont fait que l’objectif n’a pas été atteint et il doit trouver une solution pour corriger le problème. Dans le cas opposé, si la réponse est oui, un bon gestionnaire doit être capable de trouver les causes de son succès et d’y investir temps et argent pour augmenter encore plus les profits.

Règle numéro 4 : mathématiser

Dans une entreprise, il est impératif de mathématiser le plus d’éléments possibles. Par exemple, si vous êtes un affilié et que vous faites la promotion d’un produit X, vous devez savoir le nombre de visiteurs/jour que vous avez sur votre site. Vous devez savoir le pourcentage de conversion de vos mots clés. Vous devez savoir quels sont les produits qui sont les plus vendus, etc. Vous comprenez le principe ? Le but de mathématiser tout ce que vous faites est de pouvoir vous fixer des objectifs réalisables, à partir des statistiques que vous aurez.

Règle numéro 5 : Savoir s’entourer

Savoir s’entourer est quelque chose de très difficile quand on commence sur le web, mais ô combien précieux une fois que nous sommes bien entourés. Être bien entouré vous permettra premièrement d’avoir une opinion extérieure pertinente quant à votre business et deuxièmement, dans certains cas, pourra vous faire des propositions alléchantes dans le but de vous aider. Il y a un proverbe qui dit « Dans la vie, ce n’est pas ce que tu connais, mais qui tu connais»..

Règle numéro 6 : savoir déléguer

Savoir déléguer est une chose que très peu d’entrepreneur savent faire. Dans beaucoup de cas, les web-entrepreneurs sont ce que j’appelle l’homme (ou la femme) à tout faire. L’homme à tout faire est un entrepreneur du web qui a une bonne entreprise mais qui fait toujours tout en solo. Ça va le mener à une surcharge d’information et une surcharge de travail et dans certains cas, malheureusement, le burnout. La meilleure façon d’éviter cela est de savoir déléguer des tâches aux bonnes personnes.

Règle numéro 7 : connaître ses propres force

Avant de vous précipiter dans la fondation d’une entreprise, il est très important de connaître vos propres forces. En effet, vous pourriez prendre la pire décision de votre vie en vous orientant dans un domaine dont vous pensez être bon, mais qu’en fait vous n’êtes seulement que moyen. Si tel est le cas, vous allez vous diriger vers l’échec. C’est l’erreur que la plupart des entrepreneurs font lorsqu’ils sont confrontés à l’échec. Vous devez savoir différencier une passion d’une force, car trop de gens choisissent leurs passions avant leurs forces.

personnalbranding@yahoo.fr

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :