Cinq conseils pour bien négocier son augmentation de salaire

Négocier est un jeu, et ce jeu a ses règles. Pour être dans les conditions psychologiques et matérielles de réussir sa négociation, mieux vaut les maîtriser. Quelques conseils-clés.

Cinq conseils pour bien négocier son augmentation de salaire

Préparez-vous à votre entretien annuel

Connaissez-vous vous-même
Que valez-vous par rapport aux autres ? Quel est votre indice d’exclusivité ? Si vous partez maintenant, quelles conséquences pour votre poste ?

Connaissez votre dossier et osez défendre vos intérêts
Qu’avez-vous réalisé exactement ces derniers mois, quelles évidences pouvez-vous produire ? Chiffrez tout ce qui peut l’être. Nous pensons trop souvent et à tort, que les autres sont conscients de notre valeur…

Connaissez votre « adversaire »
Quelle est la position actuelle de l’entreprise à l’égard des augmentations. Quelles sont les règles annoncées ? Qui sont les personnes qui influencent le décideur ?
Parlez avec ceux qui ont essayé avec ou sans succès. Faites-vous u ne idée sur la manière dont les demandes d’augmentation sont gérées au sein de votre entreprise. En fonction de cela fixez votre exigence.

Ayez un MESOR
Dans le meilleur des cas, si vous voulez négocier en étant sûr de gagner, le meilleur des conseils est de vous fabriquer si possible un « MESOR » : une MEilleure SOlution de Rechange. Il s’agit d’une offre d’emploi en bonne et due forme ou la quasi-certitude que vous avez une place qui vous attend. Ce qui veut dire que vous vous y êtes pris suffisamment longtemps à l’avance. C’est une assurance sécurité qui vous permettra de tenir fermement votre position, sinon, vous risquez de glisser sur les « peaux de bananes du doute et de l’insécurité ».

Négocier votre salaire

Votre attitude
– Adoptez le « bon look »
– Visualisez-vous à la fin de l’entretien parfaitement serein et content
– Pensez à deux qualités que possède votre interlocuteur

Messages clés
– Rappelez à votre manager que vous êtes heureux de travailler pour votre entreprise et que vous aimeriez avoir son avis sur votre travail et comment il voit votre avenir dans l’entreprise.
– N’omettez pas de signaler que vous êtes conscient qu’il y a toujours des progrès à faire
– Quand votre employeur parle, ne dites plus rien, écoutez, montrez que vous entendez et continuez d’écouter…

La discussion

1. Dans la grande majorité des cas, les commentaires seront positifs. Mais si votre employeur n’a pas parlé de l’avenir, c’est maintenant qu’il faut poser la question : comment voyez-vous mon avenir chez (nom de la société) ?

2. Écoutez… Écoutez et quand c’est fini, remerciez votre interlocuteur. À ce moment-là continuez : comme vous l’avez vu, j’ai produit davantage, obtenu de meilleurs résultats et prouvé que vous pouviez compter sur moi. C’est pourquoi je vous demande maintenant de valoriser mon salaire en conséquence.

3. À la question : « Combien voulez-vous ? », tentez d’obtenir qu’il vous fasse une proposition. Et si vous devez annoncer votre demande (osez être courageux, c’est pour vous que vous vous battez), regardez la personne droit dans les yeux et annoncez votre prix.

4. Laissez la personne réagir. Elle peut très bien accepter, chercher à négocier ou bien sauter au plafond.

Si négociation : que proposez–vous ? Écoutez la proposition, et si le fait de couper la poire en deux vous donne un chiffre acceptable pour vous, négociez. Si le chiffre est au-dessous de votre limite acceptable et en fonction de votre MESOR, demandez en contrepartie des avantages(formation, projets, poste etc.). Si vous voyez qu’il n’y a rien à faire, vous devrez vous retirer de la négociation en tenant compte de votre position et de la force de votre MESOR. Si alors vous décidez d’aller proposer vos services ailleurs, gardez-le pour vous.

Dans tous les cas, sachez que vous aurez marqué des points, amélioré votre estime de vous et probablement rehaussé votre valeur aux yeux de votre direction.

N’oubliez pas si vous souhaitez recevoir d’autres articles de cliquer sur le bouton « j’aime de facebook » a votre droite.Vous pouvez vous désinscrire a tout moment.Vous pouvez aussi nous rejoindre sur notre groupe  : /https://www.facebook.com/groups/personnalbranding ou nous ecrire sur personnalbranding@yahoo.fr.

Source : http://www.terrafemina.com

Publicités

2 Réponses

  1. Intéressant mais ce n’est pas du storytelling

    1. C’est vrai que le blog gere differents domaines du management tels que le storytelling , le personal branding pour ne citer que cela.N’hesite pas Stephane si tu as des histoires en storytelling de partager avec nous .
      Amitiées

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :