Archives de Tag: affaire

Comprendre le gens toxiques et comment les éviter ?

personnes toxiques

Un des obstacles que je vois lorsqu’il s’agit de développer votre affaire en marketing de réseau, c’est comment gérer les gens toxiques autour de vous. C’est une des causes de l’échec en entreprise et aussi évidemment en marketing de réseau.

Vous avez déjà eu affaire à ce type de personnes ? Les voleurs de rêve, les bouffeurs d’énergie, appellez les comme vous voulez mais on parle bien ici de toxicité car ce type de personne ont un impact négatif sur vous et donc sur votre business.

Les attributs de ces personnes toxiques

Ces personnes toxiques dont nous parlons peuvent se trouver dans votre environnement proche comme les amis, la famille mais cela peut aussi être des inconnus. Ce sont des personnes qui commencent à juger ce que vous faites, ce que vous êtes et qui expriment une opinion négative à propos de vos rêves, de vos objectifs et sur votre façon de vouloir les atteindre.

La difficulté pour une personne qui démarre en marketing de réseau et qui s’éveille, s’enthousiasme pour ses objectifs est bien de savoir comment gérer ces gens-là.

Quelques points pour vous aider :

– Membres de la famille.

Les membres de la famille vous connaissent depuis toute votre vie et vous ont placé dans un compartiment. Vous êtes catalogué comme… »le timide », le nonchalant le ceci, le cela…. Et cela se matérialise par des blagues, des anecdotes à votre sujet. Une « histoire » est crée sur vous.

Mais cette histoire est basée sur les événements du passé et ne prend plus en compte le présent, la personne que vous êtes devenue.

Souvent, les personnes dont vous attendez le plus de soutien et d’encouragement sont ceux qui sont le plus toxiques car ils peuvent avoir cette forme d’autorité sur vous dans la relation. Quand vous êtes dans ce cas, et que la famille est « toxique », envisagez de les laisser en dehors de votre affaire marketing de réseau. Attendez d’avoir du succès.

Il est critique pour vous de ne pas les laisser affecter, impacter votre business.

– Amis.

La relation que vous avez avec les amis peut dicter la façon dont ils vont gérer votre désir de succès. S’ils vous connaissent depuis longtemps,  et que votre désir de changement est récent, ils peuvent avoir des challenges avec cette situation.

Comprendre les voleurs de rêve

Pour que quelqu’un vous vole votre rêve, vous devez  lui donner la permission car c’est pas quelque chose de bien concret, comme voler une voiture.

La réalité, c’est que quand vous commencez à avoir du succès massif, votre vie commence à changer. Du jour au lendemain, vous pouvez vous offrir plus de choses, pour certains, vous avez moins de stress et la vie offre tout simplement plus d’abondance. Cela peut devenir un réel challenge pour vos proches.

Vous devez comprendre ici que les critiques émises par les personnes toxiques sont le fruit de leurs réflexions internes sur leur vie, leurs objectifs, là où ils en sont et non sur les vôtres.

toxic people

Quand vous créez du succès, les gens autour de vous ont seulement 2 options :

1. Ils peuvent vous prendre en exemple et trouver la force qu’il leur manquait pour se lancer dans ce projet qui les tenait tellement à coeur depuis des années pour réaliser leurs passions, ou se lancer dans un projet pour courir après leurs rêves. Choisir donc de mettre leur énergie, leurs sueur et leurs larmes dans un projet pour changer leur vie, sachant que cela leur coûtera des sacrifices, du temps, de l’argent, et peut-être un échec potentiel.

2. ou ils peuvent vous démonter, vous « détruire ».

Cela est d’autant plus fort qu’en marketing de réseau, vous remettez en cause énormément d’éléments dans la vie que connaissez les gens. Vous leur dites avec votre exemple de réussite en MLM, qu’on peut changer sa vie, sans avoir nécessairement besoin de diplôme, sans avoir d’expérience, que l’argent peut arriver et couler à flots (revenu passif) au bout de quelques années (on parle plus de bosser 40 ans pour attendre une retraite incertaine), que vous êtes votre propre patron, que vous récupérez plein de temps libre. Vous comprenez que cela remets plein de choses en question et qu’on préfère dire : » tu vois je t’avais bien dit que cela ne marcherait pas », plutôt que « ah merde, ce système fonctionne, pourquoi j’ai rien compris à ce truc »?

Quelle est la meilleure option pour ces personnes ? Quelle est l’option la plus facile, la plus confortable ?

Je respecte et j’applaudis les marketeurs de réseau qui se lancent car au moins, ils tentent quelque chose.

Goethe disait, « il faut vivre dangereusement », ou No risk, no fun. Il faut tenter des choses dans la vie.

Comment éviter les personnes toxiques ?

Comprenez que leurs critiques ne sont pas dirigées contre vous. Ayez de la compassion car leurs critiques provient du reflet que votre succès amène à leur vie.

Si on vous dit « tu as changé », répondez : « j’espère bien ». La changement apporte le bonheur, la vie est changement. Entourez vous de gens positifs, aimants, cela vous aidera à atteindre vos objectifs.

Les neurosciences ont prouvé que les challenges, les changemenst étaient 2 facteurs qui généraient le bonheur dans la vie.

Allez-y, foncez, ne remettez plus vos rêves à demain.

Source : http://www.david-duchemin.com

 

Publicités

A-t-on vraiment besoin d’un associé ?

Lorsqu’on démarre une affaire seul ou que celle que l’on a démarré il y a quelques temps commence à prendre de l’importance, on peut se poser la question de l’arrivée d’un associé .

Par associé, j’entends une personne qui va partager avec soi les responsabilités au niveau de l’entreprise, mais également les bénéfices ou les pertes. C’est également la personne avec qui il va falloir partager la prise de décision et les options de développement de l’entreprise.

Mais a-t-on réellement besoin d’un associé ? Ne peut-on pas continuer à gérer son entreprise seul(e) ?

Voici quelques éléments de réponse.

1) De l’importance d’avoir un associé

Le premier avantage d’avoir un associé est que l’on n’est plus seul. Certes cela peut être perçu comme un inconvénient, mais cela permet surtout de résoudre le problème majeur auquel le dirigeant d’entreprise est confronté : la solitude.
Or on sait que parfois, la solitude du dirigeant confronté à des difficultés peut lui être fatale dans la mesure où il n’est plus capable de prendre le recul nécessaire à la prise de bonnes décisions. La présence d’un associé permet de limiter ce risque.

Par ailleurs, la présence d’un associé dans l’entreprise signifie clairement un partage des risques. En effet, un associé, du seul fait qu’il ait des parts sociales dans l’entreprise, partage avec vous les risques financiers de l’entreprise. Même si cela n’évite pas l’arrivée de problèmes, vous avez au moins deux personnes qui sont très motivées pour que tout se passe bien ! Vous et votre associé.

De plus, lorsqu’un associé arrive , il est souvent accompagné d’argent … Soit il arrive dans l’entreprise en y augmentant le capital, soit il fait un apport en compte courant, moyennant l’obtention de quelques part du capital de l’entreprise. Dans tous les cas, il amène de l’argent qui peut servir soit à soulager la trésorerie, soit à investir. Le tout en se passant des banques !

Enfin, l’associé n’arrive pas qu’avec de l’argent, il arrive avec son histoire, ses compétences, son carnet d’adresses et ses idées. Cet apport peut être un véritable atout pour l’entreprise. Non seulement vous pourrez confronter vos idées et en trouver une à laquelle vous n’auriez jamais pensé sans avoir cette discussion, mais vous pourrez également vous lancer sur des marchés ou créer des produits innovants tout simplement parce que votre associé, par ses compétences ou ses relations vous permettra d’évoluer.

2) Pourquoi un associé ne sert à rien

Avoir un associé est un souci car il est là ! Cela peut sembler évident, mais il y a des fois où vous auriez aimé décider seul. Et puis, si vous avez besoin d’échanger votre point de vue, vous avez vos conseils (financier, juridique), ou un coach.
En d’autres termes, si vous recherchez un sparing partner, vos conseils sont là, et il n’est pas besoin de faire venir un associé dans l’entreprise pour cela. Surtout si vous n’avez pas besoin d’échanger en permanence …

Car avoir un associé, c’est aussi perdre de sa liberté. Vous voulez investir ? Vous devez d’abord en discuter avec votre associé ! Et s’il n’est pas d’accord ? Il faut négocier, convaincre … Bref, passer beaucoup de temps pour prendre une décision que vous auriez pu prendre en quelques minutes ! Si vous vous êtes mis à votre compte, ce n’est pas pour rendre des comptes ou demander son avis à un autre !

Autre aspect non négligeable : il faut apprendre à partager ! Si votre entreprise dégage des résultats importants, vous pouvez prendre l’option d’un versement de dividendes en récompense de votre travail. Mais si vous êtes deux, il va falloir partager en fonction du nombre de parts de chacun … Il en reste donc moins pour vous !

Lorsque vous faites entrer un associé dans votre entreprise, qui vous garantit qu’il ne va pas essayer de vous évincer ? En effet, même si vous êtes majoritaire, il peut tenter de prendre votre place en se présentant à vos clients, à votre personnel ou à vos fournisseurs comme étant le décideur. Et puis s’il ne réussit pas à prendre votre place juridiquement parlant, il peut en revanche, monter une structure en parallèle, qui va finir par vous prendre vos clients et votre personnel !

3) Alors, pour ou contre ?

Le premier constat qu’il faut faire est que l’arrivée d’un associé dans l’entreprise est de votre fait ! Cela signifie que si vous décidez de prendre un associé avec vous, c’est parce que vous avez décidé de le faire. Une fois que ce principe est adopté, il faut trouver le bon associé. Cela peut être suite à une rencontre ou suite à l’absorption d’un de vos concurrents. L’article de Cédric Labeau « Trouver le bon associé » vous guidera utilement dans cette quête.
Dans tous les cas, il faut presque voir un associé comme un conjoint, avec qui vous allez partager le meilleur et le pire de votre vie professionnelle !

Et puis, il ne faut pas hésiter à se faire conseiller sur la façon dans l’associé va entrer dans l’entreprise . Si vous souhaitez principalement avoir un apport en compte courant, mais garder les mains libres pour les décisions importantes, c’est possible, mais il faudra préciser les choses dès le départ.

En fait, le plus important est de ne pas se mentir : pour quelle raison voulez-vous un associé et qu’êtes-vous prêt à sacrifier pour cela !

Enfin, il ne faut pas perdre de vue qu’à deux on est souvent plus fort que tout seul. En d’autres termes, vous perdrez peut-être quelques parts du capital de votre société, mais si votre association permet de générer plus de revenus et de bénéfices que ce que vous auriez pu faire seul, il n’y a pas à hésiter !

Et vous, avez-vous pris un associé et pourquoi ? Comment se passe votre collaboration ?

N’oubliez pas si vous souhaitez recevoir d’autres articles de cliquer sur le bouton « j’aime de facebook » a votre droite.Vous pouvez vous désinscrire a tout moment.Vous pouvez aussi nous rejoindre sur notre groupe  : /https://www.facebook.com/groups/personnalbranding ou nous ecrire sur personnalbranding@yahoo.fr.

Source : http://coodil.blogspot.fr

%d blogueurs aiment cette page :